< Retour
Scrapbooking

Dans les coulisses d’un tuto

Le studio créatif du site Kesi’art regorge de tutoriels concoctés par l’équipe créative. Mais comment s’y prend-elle pour vous confectionner de jolis tutoriels ? Marie-Nicolas vous emmène dans les coulisses de son atelier pour partager sa façon de faire. Aujourd’hui, j’avais envie de vous montrer qui se cache derrière les 2 mains que vous voyez

Marie-Nicolas

Le studio créatif du site Kesi’art regorge de tutoriels concoctés par l’équipe créative. Mais comment s’y prend-elle pour vous confectionner de jolis tutoriels ? Marie-Nicolas vous emmène dans les coulisses de son atelier pour partager sa façon de faire.

Aujourd’hui, j’avais envie de vous montrer qui se cache derrière les 2 mains que vous voyez sur certains tutoriels du studio créatif. Comment je m’installe pour essayer de vous faire des tutoriels beaux, clairs et qui donnent envie d’être refaits par vous !
Vous me suivez ?

Une fois mon idée trouvée et validée par quelques petits essais au brouillon (ou non d’ailleurs, je ne vais pas vous mentir, je fais souvent directement le projet), je me prépare à quelques heures de création passées sous les flashs de mon appareil photo.

Alors, pour tenir le coup, je commence par me faire couler une bonne boisson chaude et pendant que celle-ci refroidit un peu, j’essaie d’embellir un peu mes mains pour apporter un peu de gaieté à mes photos. Je vous passe le cours de manucure : je ne suis pas douée de ce côté là. Mais je trouve que c’est un petit plus, alors je me prête au jeu.

Bon, 15 minutes plus tard, je me mets enfin au travail ! Je regroupe mon matériel pour monter mon petit «Studio» photo. J’ai besoin :
– d’un pied à appareil photo pour prendre les photos du dessus
– et bien entendu, de mon appareil photo

– le temps étant souvent gris en Normandie, mon flash est mon meilleur allié
– l’iPhone vient compléter mon matériel photo, car il me permet de commander à distance mon APN. Je bénis cette fonction ! Beaucoup plus pratique que le simple retardateur ou la télécommande car je peux voir en direct sur mon iPhone l’écran de mon APN et donc voir si mes réglages, mon cadrage sont bons. J’utilise aussi une planche en bois que j’ai peint et qui sert de fond à mon tutoriel : je choisis la couleur en fonction du projet. Il peut-être blanc, rose, bleu …

J’installe tout ça sur une grande table. Je prépare ma petite mise en scène pour voir si tout rentre dans le cadre. Je vérifie mes réglages sur mon appareil photo.
Je travaille en mode manuel, pour pouvoir corriger au mieux la lumière. Je choisis une ouverture de F 6.3 ou 7.4 pour avoir un maximum de netteté partout mais en faisant rentrer tout de même la lumière, une vitesse d’obturation qui ne descend pas en dessous de 1/125s pour ne pas avoir de flou, puis je régle les isos (j’essaie de rester en dessous de 1000 pour ne pas avoir trop de grain).
Je corrige ensuite le manque de lumière avec mon flash. J’adapte l’intensité de celui ci et son orientation pour ne pas avoir trop de reflets sur les éléments brillants du tutoriel et pour ne pas avoir d’images trop blanches. Au final, il est souvent dirigé vers le plafond. Celui ci réfléchit alors la lumière et fait disparaître les ombres disgracieuses sur mes photos.

Voilà vu d’en haut ce que ça donne : le téléphone n’est pas trop loin pour contrôler et déclencher la photo. Et oui, vous voyez, il y a parfois des éléments qui rentrent dans le cadre et qu’on ne souhaite pas avoir au final.

Heureusement, Photoshop est là pour corriger tout ça ! Donc après avoir pris mes photos, il s’en suit un petit travail de retouches : remettre la photo dans le bon sens, recadrer, corriger encore la lumière si nécessaire. Et surtout, sélectionner les photos les plus pertinentes.

Pour ne pas salir l’espace de travail consacré à la prise de photos, je fais des aller-retours entre mon bureau et mon poste «photo». Je laisse mon matériel installé et je reviens me positionner dessous quand il me semble important de photographier une étape de réalisation.

Ouf, ça y est j’ai fini ! Toutes les étapes sont dans la boîte. Il ne reste plus qu’à prendre joliment en photos le projet fini (peut-être en reparlerons nous dans un autre article ;)) et surtout, à rédiger et mettre en forme une fiche technique belle et compréhensible !

J’espère que cette petite visite vous a plu !

Bonne journée

► Cet article vous a plu ? On veut tout savoir dans les commentaires ou via nos réseaux sociaux !

Did you enjoy this article? Please, let us know in the comments or via our social networks.

      

Cette idée de réalisation vous a plus et vous vous en êtes inspiré pour créer ?
Partagez avec nous les photos de votre création avec #kesiart sur les réseaux sociaux !

Nos autres actualités...

Scrapbooking en version XXL avec Aurélie

Scraper avec une photographie XXL

Envie de changer tes habitudes de scrapeuse ? Notre créative Kaléïdoscrap a eu l’idée de scraper sur une photo XXL ! Pour ce faire elle a...

Comme un air de printemps !

Le soleil et le ciel bleu de février ont donné des envies de scrap fleuri et printanier à By Laeti ! Grâce au ton sur ton, aux papiers...
7 commentaires
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.