< Retour
Crochet

Apprendre le crochet facilement : nos conseils pour se lancer !

Envie d’apprendre facilement le crochet ? Voici nos conseils pour se lancer : choix du matériel, crocheter ses premiers points et ensuite son premier projet…

Laetitia

Parlons peu, parlons bien… parlons CROCHET !

C’est décidé, tu as envie d’apprendre le crochet ? Super idée… viens on se lance ensemble !

Déjà, j’ai envie de te rassurer en te disant que c’est une activité créative facile et rapide à appréhender, totalement accessible aux débutants.

Le principe ? la formation d’une succession de mailles (comme pour le tricot) grâce à un seul outil crocheté à son extrémité : le crochet et c’est ce qui le différencie principalement du tricot et de ses deux aiguilles à tricoter. Si on tricote et crochète les mêmes types de fils, on monte une série de plusieurs mailles sur une aiguille au tricot alors qu’au crochet, on n’en monte qu’une seule. Autre avantage ? impossible de perdre nos mailles comme en tricot… Il est facile de défaire et reprendre facilement son ouvrage en crochet.

Le crochet se travaille à plat ou en rond et permet de former une multitude motifs à partir de points simples que l’on détaillera plus bas dans cet article, d’alterner les couleurs, de jouer sur le relief et même de réaliser de la dentelle.

Maille coulée, chaînette, maille en l’air, bride, demi-bride, jeté, nœud coulant, maille serrée… le lexique lié au crochet peut effrayer lorsque l’on ne le connaît pas mais une fois assimilé ces points de base, plus rien ne t’arrêtera ! Il suffit juste d’un peu d’entraînement pour les maîtriser et pour cela, réalise plusieurs fois chaque point avant de te lancer dans tes premiers ouvrages.

1.

LE BON MATÉRIEL POUR COMMENCER !

Le crochet ne demande qu’assez peu de matériel qui en plus, est facile à transporter. Selon l’ouvrage que tu souhaites réaliser, le matériel utilisé pour crocheter peut varier : le crochet et le fil peuvent avoir des matières et des grosseurs différentes.

LE CROCHET

Le crochet se compose de 2 parties : le manche et la tête courbée. En bois, en métal, en plastique, en bambou… du plus gros au plus fin… avec un manche ergonomique ou pas… il existe une multitude de modèles ce qui complique encore un peu plus le choix quand on débute.

Concernant la taille, on utilise le diamètre comme numérotation pour désigner la taille du crochet. Dans certains pays comme les États-Unis, la Grande Bretagne et le Canada, ils utilisent leur propre numérotation.

Conversion des tailles de crochets FR – US – UK

 

Métrique (en mm)

USA

Canada et Angleterre

2.0

A ou #0

14

2.5

C ou #2

12

2,75 – 3.0

D ou #3

10

3.5

E ou #4

9

4.0

G ou #6

8

4.5

G+ ou #7

7

5.0

H ou #8

6

5.5

I ou #9

5

6.0

J ou #10

4

6.5

K ou #10 1/2

3

7.0

#10 3/4

2

8.0

L ou #11

0

9.0

M ou #13

00

10.0

N ou #15

000

12.0

O ou #16

 

15.0

P ou #16

 

16.0

Q

 

19.0

S

 

Plus le numéro est gros et plus on travaille des fils épais, ce que je te recommande si tu débutes. Il te sera plus facile de voir tes mailles avec un crochet de taille 5 mm ou plus.

Après, tout dépend de ce que tu comptes crocheter : pour une corbeille ou un autre accessoire déco de maison, tu auras besoin d’un crochet de grande taille 5 à 10 mm alors que pour tout ce qui va être amigurumi, un crochet 2,5 ou 3 mm sera parfait.

Quant au choix du matériau, tout est une question de goût finalement donc je te conseille de tester la prise en main et la praticité si tu as l’occasion de te rendre dans une mercerie.

Ce que je peux te dire, c’est que les crochets en plastique ont l’avantage d’être légers. On préfère les utiliser pour créer des pièces avec du fil épais : plaid, couverture, tapis écharpe ou snood.

Les crochets en métal sont au contraire, conseillés pour réaliser des ouvrages fins comme des napperons ou des dentelles.

LE FIL

Comme le crochet, le fil se choisit en fonction de l’ouvrage à réaliser. Là encore, le choix est vaste quant à la qualité, l’épaisseur ou le type de laine mais pour faire court, retiens que :

– le fil ne doit pas être trop élastique

– le fil doit être adapté à la taille du crochet

– le fil doit comporter le moins de brins possible afin d’éviter qu’il se dédouble facilement

– le fil doit être de couleur unie et plutôt clair afin de bien voir les mailles et comment elles se forment.

En terme de qualité de fils, tu peux trouver facilement :

– du fil acrylique comme la Punchlaine : moins cher que les autres fils, il est idéal pour débuter et apprendre les points.

– du fil 100% coton : doux et absorbant, il est facile à laver et permet ainsi la création de nombreux projets qui nécessitent d’être lavés souvent comme la layette pour bébé.

– du fil fantaisie comme le Rastafia ou le BandØ

En général les pelotes sont vendues au poids (en général 50 grammes,mais on trouve aussi du 25 gr ou 100 gr), ce qui correspond à une certaine longueur, selon l’épaisseur du fil. Toutes ces infos sont indiquées sur l’étiquette que je te conseille de conserver :

Voici quelques informations que tu peux retrouver sur les étiquettes de tes fils préférés :

– L’échantillon t’indique le nombre de mailles qu’un carré de 10 x 10 cm doit contenir. Cela te permet de savoir si la pelote est adaptée au modèle choisi.

– La taille des aiguilles/crochet à utiliser. Ici, la taille préconisée des aiguilles à tricoter est de 6-6,5 mm. Généralement, si un fil se tricote en 6 mm, il se crochète 1 voire 2 tailles en dessous donc du 5 mm.

– La composition : laine, coton, acrylique, lin, mohair, soie, viscose…

LES OUTILS

Dans notre trousse idéale pour débuter le crochet, j’ajouterais :

– les ciseaux fins type coupe-fil

– les aiguilles passe-laine avec des chas larges pour rentrer les fils

– Un mètre ruban pour vérifier les mesures de l’ouvrage

– et les marqueurs de mailles avec fermoir indispensables pour se repérer, recompter ses mailles et savoir où l’on en est.

2.

CROCHETER SES PREMIERS POINTS

Une fois que tu es équipé(e), tu peux passer à la pratique ! Installe-toi confortablement dans ton canapé…

LA POSITION IDÉALE POUR TENIR LE CROCHET

Tiens le crochet dans la main avec laquelle tu écris, comme s’il s’agissait d’un crayon, la pointe tournée vers le bas, le pouce et l’index de chaque côté de la partie aplatie du crochet. Ta main gauche (ou droite pour les gauchers) sert à tenir le fil et l’ouvrage en cours. Si tu crochètes un fil très épais avec un crochet très gros, empoigne-le à pleine main.

LE NŒUD COULANT ET LA CHAÎNETTE (ch)

La 1ère maille est un nœud coulant. Pour le réaliser, fais une boucle.
Passe le crochet à travers cette boucle et prends le fil sur le crochet = on dit qu’on fait 1 jeté.
Ramène le fil à l’intérieur de la boucle et serre le nœud. Tu as monté ta première maille !
Une fois la 1ère maille réalisée, tiens l’ouvrage entre l’index et le pouce de la main libre et guide le fil avec tes autres doigts. Passe le fil relié à la pelote sur le crochet. Tu viens à nouveau de faire 1 jeté. Ensuite, ramène le fil à travers la boucle située sur le crochet. Continue ainsi pour obtenir le nombre de mailles en l’air demandé dans le patron. Tu viens de faire ta première chaînette.

LA MAILLE COULÉE (mc)

La maille coulée est la seule maille « invisible » du crochet, elle permet d’avancer sur les mailles ou de rapprocher 2 rangs ou 2 parties d’un ouvrage réalisées séparément. Pique le crochet dans une maille, fais 1 jeté (1) et passe-le au travers de la maille et de la boucle du crochet en un seul mouvement (2).

LA MAILLE SERRÉE (ms)

Sur ta chaînette de base, pique dans la 2ème maille de la chaînette à partir du crochet et fais 1 jeté (1). Ramène le fil à travers la maille (2) et fais de nouveau 1 jeté (3). Coule les 2 boucles situées sur le crochet (4). Bravo, tu as fait 1 maille serrée.

LES BRIDES

LA DEMI-BRIDE (db)
Fais 1 jeté, pique le crochet dans une maille. Fais 1 jeté, ramène le fil au travers de la maille. Fais 1 dernier jeté et passe-le au travers des 3 boucles présentes sur le crochet.

LA BRIDE SIMPLE (b ou br)
Fais 1 jeté, pique le crochet dans une maille, fais 1 nouveau jeté, ramène le fil au travers de la maille. Fais 1 jeté et ramène-le au travers des 2 premières mailles. Fais à nouveau 1 dernier jeté et ramène le fil au travers des 2 mailles restantes.

LA DOUBLE BRIDE (Db)
Fais un double jeté, puis pique le crochet dans une maille. Fais 1 jeté, tire 1 boucle. Tu as 4 boucles sur le crochet. Fais 1 jeté et passe-le au travers des 2 premières boucles du crochet. Fais à nouveau 1 jeté, passe-le au travers des 2 boucles. Fais 1 dernier jeté et passe-le au travers des 2 dernières boucles sur le crochet.

LA TRIPLE BRIDE (Tb)
Fais 3 jetés, pique le crochet dans une maille. Fais 1 jeté, ramène le fil au travers de la maille. Tu as 5 boucles sur le crochet. Fais 1 jeté et passe-le au travers des 2 premières boucles présentes sur le crochet. Fais de nouveau 1 jeté, passe-le au travers des 2 boucles suivantes. Refais 1 jeté, passe-le au travers des 2 boucles suivantes. Fais 1 dernier jeté et passe-le au travers des 2 dernières boucles présentes sur le crochet.

ARRÊTER LE TRAVAIL ET RENTRER LES FILS

Coupe le fil (1). Ramène le fil à travers la maille sans faire de jeté (2). Passe le fil dans le chas d’une aiguille passe-laine et ramène-le à travers la dernière maille sur l’envers de l’ouvrage (3). Fais passer l’aiguille à l’intérieur des mailles sur environ 7 cm, toujours sur l’envers (4).

Pour bien maîtriser ces points de base, je te conseille de faire des rangées sans but précis jusqu’à être totalement à l’aise avec les gestes. Tu vas vite t’améliorer, tu verras !

3.

CROCHETER SON PREMIER PROJET

Une fois les points de base assimilés, lançons-nous dans notre première création ! Opte pour un modèle facile à faire comme notre kit starter « Je débute le crochet » pour réaliser des panières, le « Sous-plat en crochet » ou le « Duo de guirlandes pris en flag« . L’avantage d’un kit ? Tout le matériel est fourni et les explications te guident jusqu’au bout de ta création.

Pour débuter, mieux vaut commencer avec un patron très simple comme celui d’une écharpe, d’un bandeau, d’une corbeille, d’un cache-pot ou d’un sac.

Sur les explications des patrons, il est indiqué un nombre de mailles en l’air pour faire monter l’ouvrage. Quand tu comptes tes mailles, n’inclue pas le nœud coulant, seulement le nombre de mailles en l’air effectivement réalisées. N’oublie pas aussi qu’en bout de rang, il faut réaliser une ou plusieurs mailles en l’air pour aborder le rang suivant, de manière à rattraper la hauteur du point qui va être crocheté.

Pique ton crochet d’avant en arrière et sous les 2 brins supérieurs de la maille (sauf cas contraire indiqué dans le patron). Et il ne doit rester qu’une seule maille sur ton crochet une fois ton point réalisé.

Tu trouveras aussi sur ce même blog 3 tutos parfaits pour te lancer :

Tutoriel Kesi'Art pour crocheter ses sous-verres couleur menthe à l'eau

Et pour te procurer de nouveaux patrons de manière générale, je ne peux que te conseiller :

– Les livres de loisirs créatifs : va donc faire un tour dans notre rubrique Tutoriels.

Pinterest : la plateforme pour compiler ses créations coups de cœur ! Tape ton idée de projet dans la barre de recherche et il y a de grandes chances pour qu’elle te trouve un tuto sympatoche.

Ravelry mais attention, il te faut parler anglais. Sur ce réseau social, tu pourras trouver n’importe quel patron : il y en a des gratuits et aussi des payants. Tu pourras avoir des infos sur des laines, tu pourras échanger avec des tricoteurs/crocheteurs du monde entier…

Etsy : le site de vente en ligne sur lequel tu peux acheter des créations originales faites-main. Retrouves-y également de très jolis patrons payants.

Alors, tu te mets bientôt au crochet ? Si tu as des questions : n’hésite pas à les poser dans les commentaires ci-dessous !

Cette idée de réalisation vous a plus et vous vous en êtes inspiré pour créer ?
Partagez avec nous les photos de votre création avec #kesiart sur les réseaux sociaux !

Nos autres actualités...

Panier en raphia au crochet

Marre de baver devant les sacs raphia de chez #Sézane ? On a un patron pour toi ! Celui du sac cabas en raphia parfait pour se rendre au marché,...

Comment crocheter du raphia ?

Et si tu tentais l'expérience de crocheter du raphia ? Voici 5 bonnes raisons d'y aller mais attention, avant de te lancer, voici aussi 5 conseils...
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.