< Retour
Couture

Processus créatif en couture

Dans notre rubrique Lifestyle : »vis ma vie de Créative », aujourd’hui, nous allons parler Couture avec Nelloochka qui te dit TOUT sur ses inspirations, le choix des patrons utilisés, des tissus et plus généralement la conception de ses projets couture.
On est friand d’avoir également ton avis sur le sujet et savoir comment toi aussi, tu organises tes cousettes à la maison !

Nelloochka

Lorsque je me suis lancée en couture, je regardais jalousement des dizaines de photos sur les réseaux sociaux ou les blogs et j’avais parfois l’occasion de croiser des personnes portant des vêtements cousus main. Je trouvais ces vêtements fabuleux, rêvais secrètement de pouvoir faire à l’identique et pouvoir me constituer une garde-robe maison ou coudre des dizaines de jolies tenues uniques pour ma fille ! Mais je m’arrêtais devant l’ampleur de la tâche, aux difficultés techniques que cela semblait représenter…Au fil des mois et à force de persévérance, j’ai réussi à adopter une petite routine créative qui satisfait ma curiosité et mes envies d’apprendre, et me rend fière de porter ou de voir portés des vêtements faits main. Petite routine que je partage avec vous et qui j’espère vous inspirera pour vous lancer !

L’inspiration est partout autour de nous !

Les sources créatives sont nombreuses quand il s’agit de couture de vêtements.

Pour ma part, j’aime me balader dans les magasins, faire du lèche vitrines, que ce soit les enseignes pour adultes ou pour enfants. Plus que d’acheter, j’aime bien m’inspirer des dernières tendances, voir les dernières collections. Si une pièce me plait, je me demande avant de l’acheter si je peux la faire moi-même. Résultat, j’achète peu de vêtements pour moi, mais je peux par contre essayer pour vérifier que la forme me convient avant de me lancer. Je prends souvent quelques photos des vêtements qui m’ont tapé dans l’œil, pour les consulter plus tard. Comme je n’ai pas toujours le temps de flâner dans les magasins, j’ai aussi pris l’habitude d’ouvrir parmi toutes les newsletters qui arrivent dans ma boite mail, celles des sites des marques, celles-ci mettent régulièrement en avant quelques pièces originales que je garde aussi de côté.

Plus récemment, j’ai pris conscience qu’étudier de près les vêtements que j’ai déjà chez moi était riche en enseignements ! Il m’arrivait de culpabiliser sur l’aspect d’un vêtement cousu main mais lorsque je vois les finitions de certains du commerce, je n’ai plus de complexes ! Et si je les porte régulièrement et qu’ils me conviennent, pourquoi ne pas coudre des modèles similaires, avec des petits détails qui les rendent uniques ?

Bien évidemment, internet, les podcasts couture ou tricot, et surtout les réseaux sociaux sont une grande source d’inspiration. Mes deux applications favorites pour centraliser les inspirations sont Pinterest et Instagram. Je crée des tableaux ou enregistre certaines images dans mes collections, ce qui me permet de revenir plus tard voir et revoir certains looks que je souhaiterais faire.  

Enfin, les sources d’inspiration papier, livres achetés ou empruntés à la médiathèque, magazines, catalogues de vêtements envoyés par certaines marques peuvent également donner des idées si ce n’est le patron qui va avec !

Du patron au vêtement, ou du vêtement au patron ?

Il m’arrive assez régulièrement de partir très simplement du patron comme source d’inspiration, puis rechercher un tissu qui puisse convenir. Cette méthode est parfaite pour l’apprentissage de nouvelles techniques, de montages. Il suffit de suivre les pas-à-pas souvent bien détaillés pour apprendre beaucoup de techniques différentes. Entre les livres, les patrons indépendants et les tutos sur internet, il y a de quoi faire pour se lancer, même seul (e). Si vous avez la chance d’avoir des ateliers, cours ou mercière confirmée à proximité, je pense que c’est encore mieux pour visualiser les étapes ! J’avoue m’être arraché les cheveux sur des montages techniques qui se sont avérés simplissimes vus par la suite en vidéo. Mais avec un peu de patience, c’est aussi possible en autodidacte !

Une autre méthode consiste à faire la démarche inverse, à savoir de partir d’un tissu ou d’un motif, d’une couleur, d’une texture, qui peuvent suffire en soi à m’inspirer, et à imaginer le vêtement coupé et cousu dedans. Je pars donc du tissu puis cherche d’abord dans ma réserve de patrons, puis si je n’ai rien qui convienne, dans des répertoires de patrons, lequel pourrait convenir pour créer le vêtement imaginé.

Il existe des centaines de patrons, papier, en format pdf à imprimer chez soi ou en imprimerie, dans les livres, les magazines… Comme il est impossible de tous les avoir en tête, j’aime alors aller sur les réseaux sociaux qui centralisent un maximum de patrons existants, et classés selon le type de vêtement.

Deux types de questions sont à se poser lors de l’achat du tissu, si vous utilisez ce procédé, pour ne pas se retrouver avec un stock débordant :

Quelle est la nature du tissu et conviendra-t-il au projet que j’imagine dedans ?

Quel métrage est nécessaire pour créer mon projet ? Est-ce pour un enfant ou un adulte ? Que vais-je faire des chutes ?

Cela nécessite une petite expérience, et me permet au fil du temps de sortir mes tissus du stock, qui est cependant régulièrement réalimenté…

Donc j’alterne en permanence entre ces deux méthodes, l’une plutôt rapide et riche en apprentissages, la seconde beaucoup plus longue, mais qui ouvre la porte à la créativité. Pour m’aider, j’ai toujours un petit carnet à proximité, où je note ce que je veux faire et avec quoi !

Les merceries, cavernes d’Ali Baba des temps modernes

Plus encore que les magasins de vêtements, j’adore découvrir et farfouiller dans les merceries ou dans les boutiques de loisirs créatifs aux alentours de chez moi, ou lorsqu’on est en vacances dans d’autres régions. Les brocantes ou Emmaüs peuvent aussi regorger de petits trésors !

Ces petits articles de mercerie sont également pour moi une source d’inspiration et peuvent constituer un déclic pour me lancer dans un projet. Boutons, biais, rubans… je commence à en avoir une sacrée collection !   

De la conception aux essais

Je ne vous détaillerais pas ici la réalisation en elle-même du vêtement, qui suit le pas-à-pas et d’éventuelles modifications du patron.

Parlons plutôt de la phase après couture : les essayages ! Je dois dire qu’une des récompenses de tout ce temps de préparation et de couture est la phase d’essayage. Cela peut aussi réveiller des envies créatives pour mettre en scène joliment les vêtements cousus.

Par exemple, j’imagine de plus en plus de looks complets, y compris avec les chaussures ! Ce qui sous-entend que j’imagine déjà les vêtements à assortir lors de l’achat de certaines paires de chaussures…

La préparation et la séance photos peuvent être un moment sympa à passer en famille pour peu que tout le monde se prête au jeu et ne voie pas cela comme une contrainte. En ce moment, ma fille adore s’y coller, on ajoute des accessoires assortis et c’est parti ! Une prochaine étape consistera à faire les accessoires maison, il y a beaucoup d’outils dans la gamme des Métaliks notamment qui me  titillent pour réaliser de jolis serre-tête !

Un joli fond, de la lumière, et les photos peuvent ensuite être offertes, mises sous cadre ou encore scrappées qui sait ! Ainsi la boucle des loisirs créatifs est bouclée !

Et vous, comment abordez-vous la couture ? Une montagne insurmontable ou une opportunité de créer une jolie garde-robe à votre image ?

signature-nelly equipe creative
Cette idée de réalisation vous a plus et vous vous en êtes inspiré pour créer ?
Partagez avec nous les photos de votre création avec #kesiart sur les réseaux sociaux !

Nos autres actualités...

Look Kids de Printemps

Ne serait-il pas temps de se coudre sa garde-robe de printemps ?! Le soleil des beaux jours derniers nous ont donné envie de nous y coller et on...

Trio de pochettes en canvas

Que tu sois une couturière débutante ou aguerrie, nos 8 tissus canvas aux motifs graphiques et aux couleurs assorties sont faits pour toi ! Les...

À chaque coupon son patron !

Fais de la place dans tes placards, les tissus Kesi’Art débarquent bientôt dans tes merceries préférées ! Avouons-le, nous sommes toutes...
2 commentaires
  • Bonjour Céline,
    Nous ne proposons pas ce genre de patrons mais je vous invite à consulter le site Ikatee pour trouver ce patron enfant.
    Bonne journée

  • Je recherche un patron de robe à fine bretelle pour une petite fille de 4 ans
    Merci par avance pour votre aide

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.