Lucie by the Sea et son Traveler’s Notebook

Le Traveler’s Notebook, vous connaissez ? C’est un joli ensemble de carnets pouvant être transportés partout du fait de leur petite taille ! Lucie by the Sea créé les siens elle-même, ce qui lui permet de les personnaliser pour réaliser un journal dans lequel elle prend le temps de faire le point sur ses journées, ses objectifs, ses apprentissages ! Une bonne méthode de se retrouver pour mieux avancer !

J’ai commencé mon premier carnet au format traveler’s notebook il y a un an. Dans un monde où tout va tellement vite, je me suis trouvée un à moment de ma vie où il fallait que je fasse le point pour me retrouver et progresser, comme s’il fallait que je m’arrête pour pouvoir avancer.

J’ai pensé à une sorte de journal personnel, dans lequel je pouvais prendre du recul sur des événements récents, mais aussi quelque chose de physique que je peux consulter à tout moment pour me rappeler où je vais. Je voulais un journal pratique, personnalisable et qui ne prenne pas trop de temps ni de place. Le traveler’s notebook était parfait. Documenter sur soi et pour soi est une façon de mettre de l’ordre dans ses pensées tout en permettant d’éclaircir ses souhaits et ses idées.

Le concept est simple : avoir une page en chaque début de mois pour définir les buts que j’aimerais atteindre, un challenge, ou ce qui me ferait plaisir ; et une page en fin de mois avec un souvenir d’un bon moment passé (gratitude) ou une leçon apprise. Je trouve que ça ne prend pas trop de temps mais ça reste efficace. Ce qui est génial avec les traveler’s notebook c’est qu’on peut vraiment les adapter selon nos besoins et envies.

Le but : pouvoir combiner des produits qui nous plaisent et y ajouter ensuite notre propre touche personnelle (écriture, dessin, etc).

Je pense que la collection Moonlight est parfaite, car elle représente tellement bien ces moments où l’on se laisse aller à rêver, à s’évader et on s’autorise à imaginer ce que l’on pourrait faire si on n’avait pas de limites.

Ce tuto est en 2 parties. La première, créer son propre carnet. La seconde, le décorer !

PARTIE 1 – Créer son carnet

Le matériel nécessaire :

  • Une feuille de papier 30x30cm pour la couverture. Si vous le souhaitez, vous pouvez ajouter plus de papiers à motifs sur l’intérieur également.

  • Un tapis pour la découpe
  • Un cutter
  • Une règle de préférence en métal (celle en plastique peut être endommagée par le cutter)
  • Quelques feuilles de papier blanc A4 (vérifier auparavant que le papier vous convient et est assez épais si vous comptez faire du stamping)
  • Une agrafeuse et des agrafes si vous souhaitez agrafer votre carnet, ou :
  • Une aiguille de broderie, du fil coton à broder (50cm env.), un poinçon à papier pour relier votre carnet
  • Un crayon à papier
  • 2 clips pour pouvoir attacher vos feuilles à votre couverture

Les carnets sont normalement au format 21x21cm, ce qui fait le côté d’une page A4, cela facilite le découpage.

J’ai découpé le papier de couverture aux dimensions de  21.5×21.1 cm, juste pour me laisser une petite marge à la découpe plus tard.

Ensuite, pliez légèrement la couverture pour lui donner le pli central, mais sans forcer.

Prenez les feuilles A4 et pliez-les également sur le centre, en pliant fermement cette fois-ci.

Pour relier le carnet, j’ai un petit poinçon à papier ainsi qu’une règle en cm et inches. Mesurez le centre du carnet (10,55cm) et notez-le au crayon à papier. Tournez votre règle pour les inches et mesurez à partir du centre 1 inch de chaque côté 3 fois. Vous aurez donc 7 marques, avec une marge de 3cm sur chaque bord. (si vous n’avez pas de règle en inches, 1 inch = 2.6cm)

Clippez votre papier et la couverture afin que le pliage du centre ne bouge pas.

Percez avec votre poinçon chaque marque, lentement, pour que le poinçon sorte de l’autre côté bien au centre également.

Une fois que avez percé les 7 trous, prenez un fil de broderie d’environ 50cm (ou un autre fil qui vous plaît mais pas trop épais) ainsi qu’une aiguille (de broderie si vous avez), et passez l’aiguille au centre à l’intérieur du carnet.

Laissez la fin du fil dépasser d’environ 10 cm, et bloquez-le avec votre pouce (gauche si vous êtes droitière). Vous en aurez besoin pour faire le noeud une fois que vous aurez tout relié.

Passez l’aiguille de chaque côté, au dessus et en dessous du côté droit, faites demi-tour et redescendez puis remontez. Et quand vous êtes de nouveau au centre, faites un noeud double et coupez les bouts.

Ensuite, vous pouvez enlever les clips, et fermer le carnet.

Positionnez-le bien sur votre tapis de découpe et avec un cutter, affinez les pages.

Ne forcez pas, il vaut mieux couper les pages une par une pour ne pas effilocher votre papier.

Et voilà ! Votre carnet est prêt ! Maintenant, il ne reste plus qu’à le décorer !

PARTIE 2 – la décoration

Sur la page d’accueil, j’ai décidé d’utiliser quelques stickers décoratifs et une méthode de découpage simple pour noter la date de début du carnet ainsi que mon nom.

Je commence mon carnet au mois de mai car c’est mon mois anniversaire. Je prépare quelques mois à l’avance, en voici 3.

Sur la page de gauche : Je réfléchis à :

– Trois souhaits que j’aimerais réaliser sur le mois

– Ce qui me paraît difficile, ou qui me fait peur

– J’en conclus une intention, quelque chose que je me donne à accomplir

En dessous, je note les choses importantes du mois à faire ou à retenir.

Sur la page de droite, j’aime aussi me donner des thématiques de temps en temps. Ici, capturer le détail d’une journée ordinaire que j’ajouterai à la fin du mois dans l’emplacement blanc. À choisir si vous préférez écrire ou ajouter des photos, je suis perso plus visuelle, et ca permet d’avoir une mise en page un peu plus équilibrée.

Voici le mois de juin ci-dessus, avec un peu plus de couleurs.

En juin, je souhaite profiter le plus possible des longues journées et donc la thématique photo sera botanique.

Et voici le mois de juillet :

Petit changement sur la gauche, j’ai ajouté un papier qui se déplie vers le haut avec la même chose que les mois précédents.

La thématique photo sera le moment présent entre amis. Se déconnecter pendant la période estivale, et apprécier les réunions amicales, apéros, etc !

Cette méthode de dépliant permet vraiment de combiner des photos ou des textes additionnels sans avoir à ajouter des pages, très pratique !

J’espère vous avoir donné quelques idées de déco pour votre propre carnet. Suivant la thématique du carnet, en utilisant un papier à motif sur la droite pour photo et texte à gauche, vous aurez une mise en page équilibrée.

Ne jetez pas vos chutes de papiers, elles en feront des cartes pour Project Life ou pour votre dashboard dans votre Traveler’s Notebook :)

► Matériel utilisé :

Papiers

Cancer Réf : MO-7 ; Rotation Réf : MO-8 ; Satellite Réf : MO-3

Métaliks

To the Moon Réf : OD-254 ; Moonlight Réf : OD-269

Embellissements

Stickers Moonlight Réf : SA-MO1 ; Stickers Happy 2017 Réf : SA-DS1 ; Clear Stamps Calendrier Bis Réf : CS-54 ; Clear Stamps Moonlight Réf : CS-41

Outils

Aiguilles à broder Réf : MNI-AAB1

Fil

Fil coton pour broderie moderne Réf : MNI-FAB29

► Cet article vous a plu ? On veut tout savoir dans les commentaires ou via nos réseaux sociaux !

Did you enjoy this article? Please, let us know in the comments or via our social networks.

2 replies on “ Lucie by the Sea et son Traveler’s Notebook ”
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.