Meet the Maker : Lucie by the sea

On vous présente la pétillante Lucie by the sea ! Adepte de Story Book depuis quelques années, Lucie est notre Maker du mois d’avril ! Nous avons hâte de vous faire découvrir son scrap moderne, épuré et élégant qui nous a conquis !

  • Peux-tu te présenter en quelques mots ?

Bonjour, moi c’est Lucie ! Originaire de la Côte Basque, j’ai vécu 6 ans à Londres et je vis depuis 2 ans au Portugal, de nouveau auprès de l’Océan, avec un border collier infatigable et une petite Persane très curieuse.

J’ai bientôt 34 ans et je suis graphiste et photographe freelance. J’ai 2 passions: le surf et le papier. Enfant, j’ai toujours aimé créer des mini albums qui mélangaient photos et textes. Mes parents m’appelaient “la papiétaire ». Je collectionnais tout, des coloriages aux étiquettes Yves Rocher qu’on recevait pour les bons de commande…!

  • Comment as-tu découvert le project life et depuis combien de temps expérimentes-tu cette technique ?

J’ai découvert le Project Life dans un magasin de craft en Angleterre il y a 3 ans. J’ai vu des beaux albums et des packs de cartes à thème, ça m’a intriguée. Du coup, en rentrant chez moi ce jour-là, j’ai fouiné un peu sur le net et je suis entrée dans l’univers du scrapbooking moderne. Le coup de foudre !! Mais il y a tellement de choix et de techniques, je n’avais pas trop de temps à y consacrer alors j’ai laissé l’inspiration faire son chemin et je ne m’y suis vraiment mise qu’en décembre 2016, avec le projet December Daily, où on décide de créer un album spécial Noël et on documente nos histoires quotidiennes.

Le Project Life est une technique vraiment facile, car elle ne prend pas trop de temps et on peut l’adapter facilement. Le fait de consacrer quelques heures de mon weekend à faire un bilan plus visuel de mes journées m’a permis de faire le point, d’y voir plus clair dans mes buts et projets, mais aussi d’apprendre à vraiment apprécier ma vie telle qu’elle est. Aujourd’hui, tout va tellement vite que si on ne prend pas le temps de faire le bilan, on peut vite se perdre. Quelque part, c’est aussi une forme de méditation.

  • Ton style est très doux, épuré et élégant. Qu’est ce qui t’inspire au quotidien et te donne envie de créer ? Quelles sont les créatives qui t’inspirent ?

Je trouve mon inspiration dans la mode et dans la Nature, surtout grâce aux mélanges de couleurs, aux motifs des tissus ou bien sur un dégradé de couleurs durant un coucher de soleil. Les choses autour de nous changent constamment avec la lumière et nous permettent aussi de les percevoir autrement, si on prend le temps de les observer. Pour le Project Life, faire attention aux couleurs c’est important pour obtenir un pari réussi entre photos et cartes.

Les créatives qui m’inspirent sont Ali Edwards (USA), Violeta Scrap (Espagne) ainsi que Céline de Bohème Circus (France). Laisser entrer la variété des cultures, c’est aussi important pour l’inspiration.

  • As-tu une routine pour réussir à documenter chacune de tes journées ?

J’utilise un planner pour mon travail et j’y note aussi mes intentions ainsi que les meilleurs moments de la journée ou les coups un peu durs (qui font aussi partie de la vie). Je prends aussi assez souvent des photos avec mon téléphone, ça devient vite une habitude même si parfois j’oublie des moments forts (parce qu’il ne faut pas non plus flasher comme une paparazzi !) :) Du coup, j’essaie de noter quelques lignes avant de mettre en page pour mieux me rappeler des émotions. Ca donne aussi un bon challenge, de travailler sans photo.

  • Quel est ton processus de création ensuite ?

Je fais le tri dans mes photos une fois par semaine, je retouche celles que je préfère avec une application simple et je me les envoie sur l’ordi. Je décide ensuite de l’importance de chaque photo suivant l’histoire à laquelle elle est attachée et je choisis mes cartes en fonction de l’histoire qu’elle raconte ou de ce que je ressentais à ce moment-là. De temps en temps, j’utilise un thème et je travaille autour de ça (les arbres qui fleurissent en avril par exemple).

  • Quand trouves-tu le temps de créer ?

Je m’accorde plusieurs heures le vendredi après-midi et le weekend. Je trouve ça plus facile que d’y passer 30 min ou une heure tous les jours, car souvent, pour créer quelques pages, cela demande une certaine concentration qui se transforme vite en 3 ou 4h.

  • As-tu un coin atelier chez toi, ou créés-tu dans ton salon ?

J’ai de la chance d’avoir beaucoup plus de place maintenant que j’habite au Portugal : j’ai une pièce dédiée à mon travail et c’est aussi là que je crée mes albums. Mais quand j’étais à Londres, j’étais dans le salon. Ce qui est pratique, c’est qu’on a seulement besoin d’une table pour commencer, le reste peut être facilement rangé et ne prend pas trop de place.

  • As-tu un conseil à donner à quelqu’un qui débute en DIY ?

Pour commencer, essayer quelque chose de facile en suivant un DIY sur Youtube ou un tuto bien expliqué. C’est en apprenant en suivant les règles qu’on peut ensuite se lâcher et explorer sa créativité. Et surtout, surtout, ne pas se laisser décourager ! C’est complètement normal qu’on ait quelques ratés au début, ça fait partie du jeu !

  • Pratiques-tu d’autres loisirs créatifs ?

Oui ! Je couds un peu, et je crée des tissages de temps en temps. Si je pouvais, je passerais mon temps à crafter je crois.

  • Qu’est-ce que te procure le fait de créer toi-même ?

Une sensation de bien-être, un peu comme le surf. Quand on commence un projet créatif, on plonge dedans et on ne pense à rien d’autre. C’est terriblement productif, reconstructif mais également une très belle méthode de méditation. Tout travail de patience procure pour moi un grand plaisir. Même si parfois c’est difficile de s’y mettre, le résultat en vaut souvent la peine!

  • 5 questions éclair :
    • Ta couleur préférée ? Vert olive
    • Plutôt thé ou café ? Infusion !
    • Ta technique scrap préférée ? Le découpage
    • Ton style en un mot ? Rêveuse
    • Pour toi le DIY, c’est…? Laisser son âme d’enfant se ressourcer.

Merci Lucie d’avoir répondu à nos questions !

Nous espérons que vous avez fait une belle découverte, ou, si vous connaissiez déjà Lucie by the sea, que vous prendrez plaisir à découvrir les créations qu’elle va faire pour Kesi’Art ! On vous donne RDV ici-même mercredi prochain et en attendant, nous vous invitons fortement à aller découvrir ses créations sur ses réseaux ! 

► Cet article vous a plu ? On veut tout savoir dans les commentaires ou via nos réseaux sociaux !

Did you enjoy this article? Please, let us know in the comments or via our social networks.

2 replies on “ Meet the Maker : Lucie by the sea ”
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.