Meet the Maker : Gambettes Sauvages

C’est le premier mercredi du mois aujourd’hui, c’est donc le jour où nous vous présentons la Maker que nous avons choisie !

Vanessa, du blog Gambettes Sauvages, va nous accompagner durant tout le mois de septembre. Curieuse, touche à tout et créative, Vanessa nous régale sur son blog avec ses tutos originaux hauts en couleurs ! Nous sommes ravis de la recevoir ici et nous espérons que son univers vous plaira autant qu’à nous. Pour commencer, nous lui avons posé quelques questions pour la connaître un petit peu mieux…

 

* Qui se cache derrière Les Gambettes Sauvages ?

Je m’appelle Vanessa, je suis l’auteure du blog DIY & lifestyle les Gambettes Sauvages.
Après des études en communication, Arts plastiques et webdesign et avoir été infographiste pendant plusieurs années, à la rédaction d’un magazine féminin, j’ai changé de cap. Enfin un peu.
Aujourd’hui, je suis d’un côté community manager dans le domaine créatif et de l’autre, créative freelance. J’anime des ateliers DIY et je crée des tutos, pour différents types de clients (agences RP, marques, magazines). Je suis touche-à-tout, j’adore tricoter, broder, créer des stop motions et tester tout ce qui me fait envie et me passe par la tête !

* D’ailleurs, les Gambettes Sauvages… un nom ma foi très atypique…. Pourquoi l’avoir choisi ?

L’explication est enfouie quelque part sur mon blog.
Pendant longtemps, j’ai eu un petit carnet dans lequel je listais mes mots préférés, pour leur sonorité ou pour leur côté désuet. « Gambettes » en faisait partie.
C’est aussi un mot qui revenait souvent dans la bouche de ma grand-mère maternelle, elle me disait souvent que j’avais de belles gambettes et me chantait la chanson de Mistinguette. Mais j’avais envie d’un nom un peu plus rock’n’roll, qui sonnerait comme le groupe de rock que je n’aurais jamais (je chante trop faux !). Mon amoureux m’a lancé « Et pourquoi pas sauvages ! ». C’est resté.

* Tu es clairement une DIY addict qui pratique tout un tas de loisirs créatifs, une vraie touche-à-tout… Tu es tombée dans la marmite quand tu étais petite ? On veut connaître ton secret ?

C’est à peu près ça. Aussi loin que je me souvienne, j’ai toujours aimé dessiner et créer. Je ne saurais pas dire si mes parents ont eu une influence dès le départ, mais, enfant, je me suis souvent retrouvée à participer à des stages à la médiathèque de quartier : origami, calligraphie à la plume, etc. A la maison, avec ma petite sœur, on passait des après-midis à créer des personnages en pâte à sel, des porte-clés en plastique fou, du canevas, pendant que ma mère nous cousait des jupes dans des tissus imprimés bien 90’s (avec chouchous assortis !). Pourtant, la création n’est pas spécialement une passion pour mon frère et ma sœur, alors peut être que c’est tout simplement dans ma nature.

 

* Tu as de nombreuses activités : l’animation d’ateliers DIY, la scénographie ou encore la communication web de grandes marques. Où puises-tu l’énergie pour faire toutes ces choses ?

Je fais toutes ces activités par plaisir, je crois que créer est un besoin chez moi.
J’ai toujours bricolé, et le fait de créer pour d’autres, de répondre à une demande, est une sorte de défi qui m’oblige à sortir de ce que j’ai l’habitude de faire ou à réaliser des choses auxquelles je n’aurais pas pensé. Je trouve ça particulièrement excitant. C’est comme un jeu !

* On a adoré ta participation dans le génial « MoodBook » de la boutique Klin d’Œil. Peux-tu nous en dire plus sur cette chouette collaboration ?

J’ai rencontré Emilie et Virginie, les deux sœurs créatrices de Klin d’œil, il y a environs 4 ans. C’était à une soirée Pinterest, elles cherchaient à inclure des ateliers à leurs chouettes événements et une copine (Solène Lebon Couturier, qui fait d’extraordinaires tableaux tricotés), leur avait parlé de moi. J’ai commencé par deux petits ateliers et finalement, j’ai rejoint la bande d’amis qui est comme une grande famille.
Pour Emilie et Virginie, il me semble que Klin d’œil ce n’est pas qu’une boutique-galerie ou des événements mais tout un univers, avec l’aspect visuel, la direction artistique mais aussi un état d’esprit, l’amour du partage, la complicité entre créateurs. Tous les participants du livre gravitent autour d’une même idée. Je vous invite à lire les portraits de chacun d’entre nous dans le Mood Book, ils en disent beaucoup.

* Ton univers est singulier… empli de jolies couleurs et d’expérimentations en tous genres. Qu’est ce qui t’inspire au quotidien et te donne envie de créer ?

Je fais tout simplement ce dont j’ai envie. Parfois, j’ai un peu peur de manquer de cohérence, je passe d’une idée à l’autre, mais c’est tout moi. Tout m’inspire, la peinture mouchetée dans le couloir de mon bureau, une exposition, une rencontre, une idée saugrenue qui vient lors d’une discussion avec une amie, un voyage, jardiner et observer la nature.
J’essaye de prendre le temps de nourrir mon imaginaire et de le laisser divaguer aussi. Ce n’est pas toujours simple de trouver ce temps mais c’est nécessaire pour la création.

* Tu es un vrai couteau suisse en matière de loisirs créatifs, as-tu cependant un domaine de prédilection ?

En effet, j’aime toucher à tout et même si, comme je le disais plus haut, j’ai parfois l’impression de partir dans tous les sens, je n’ai pas envie de me limiter. Je reviens souvent aux techniques qui touchent au fil, que ce soit le tricot ou la broderie. J’aime la matière, la trame, voir un ouvrage progresser avec une série de points les uns à la suite des autres, c’est fascinant. Et comme j’adore toucher, sentir la matière sous mes doigts, ça me convient bien.

* S’il ne devait y en avoir qu’une, quelle serait la création dont tu serais la plus fière ?

Il n’y a  pas vraiment de création qui prend le dessus.
Je suis contente de mon toucan brodé parce que je me suis plus appliquée sur cette broderie que sur d’autres, la peshmerga aussi parce qu’elle me tenait à cœur pour ce qu’elle représente. Je suis fière d’être allée au bout du pantalon tricoté d’Alice Hammer, ça, c’était un sacré défi !

* Ton style se traduit notamment à travers les photos et la mise en scène de tes créations. As-tu des conseils et astuces à partager ? Sur le matériel que tu utilises ou ta manière de procéder par exemple ?

C’est difficile pour moi de donner des conseils pour les photos et la mise en scène parce que je n’y passe pas tant de temps que ça. J’essaye d’équilibrer un peu la disposition des éléments, de faire attention aux associations de couleurs et à ne pas avoir d’ombres trop marquées, en utilisant un panneau blanc du côté opposé à la source principale de lumière. C’est tout !

* Quels conseils donnerais-tu également à quelqu’un qui débute en DIY ?

Le conseil que je donnerai à quelqu’un qui débute en DIY c’est de ne pas se dire qu’on est pas manuel (je l’entends souvent en début d’atelier) et avoir confiance en soi. Il faut prendre son temps, se dire qu’on va y arriver, faire comme si on n’avait pas d’autre choix que de réussir. Chaque petite réussite est encourageante et satisfaisante et donne envie de passer à plus compliqué. Croyez en vous !

* As-tu d’autres passions que les loisirs créatifs que tu souhaites partager avec nous ?

J’aime beaucoup jardiner. J’ai eu la chance d’avoir eu des grands-parents qui m’ont appris à comprendre les plantes, à en prendre soin. Quand j’étais enfant, je passais le mois de Juillet chez mes grands-parents paternels. Ils avaient un espace incroyable où ils faisaient pousser tous les fruits, légumes, fleurs imaginables (haricots, grenades, oranges, maracuja, olives, oiseaux de paradis,  figues, hibiscus, bougainvillées…).
J’ai aussi une grosse passion pour les podcasts. Je n’ai plus beaucoup le temps de lire mais j’écoute beaucoup en créant. Je vous conseille La Poudre de Nouvelles Ecoutes (https://soundcloud.com/nouvelles-ecoutes/sets/la-poudre), Transfert sur Slate (http://www.slate.fr/podcasts) et Arte Radio (https://www.arteradio.com/) entre autres. Je m’y suis aussi un peu essayé > https://soundcloud.com/user-86880304

* Quel va être ton programme durant les prochains mois ? As-tu des projets créatifs en préparation ?

Cette année, est plutôt axée voyages. Une autre passion, tiens ! J’ai commencé l’année avec l’Est de la France, puis Madrid, le Japon et l’Occitanie.
Mais ce n’est pas fini, car je vais accompagner mon amoureux pour plusieurs courts séjours en Europe. Il fait de l’urbex (exploration urbaine) depuis 15 ans et son site (http://www.glauqueland.com/) ) a été repéré par un éditeur il y a 2 ans. Un premier livre a été édité l’année dernière et cette année, il lui a commandé un second livre qui nécessite de se balader. Berlin et un road-trip en Suède vont suivre cet été.
Et toujours les ateliers et un projet créatif dont je préfère ne pas encore parler.

* On te suit avec assiduité via ton blog mais aussi sur les réseaux sociaux. Quelle est ta plateforme de prédilection ?

Mes plateformes préférées sont Instagram et Pinterest.
Instagram pour le côté micro-blogging, la proximité avec les personnes qui me suivent et que je suis et la spontanéité que ça implique (encore un peu).
Pinterest m’est utile aussi bien personnellement que pour le travail. C’est un outil formidable pour organiser ses envies, les tendances, les idées et les propositions à mes clients.

* 5 questions éclair :

– Ta couleur préférée ? Impossible pour moi de choisir (encore une fois). J’aime l’indigo, le kaki pâle, le fuchsia intense, les jaunes citron et moutarde, et tellement d’autres.

– Plutôt thé ou café ? Là par contre : Thé ! Je suis une grand buveuse d’infusions, du petit déjeuner jusqu’en soirée.

– Plutôt coton ou laine ? Tout dépend de la saison mais je trouve la laine plus agréable à tricoter.

– Plutôt ciseaux ou plutôt cutter ? J’aime les ciseaux. J’ai l’impression de mieux les maîtriser.

– Pour toi le DIY c’est… ? Partager et transmettre le plaisir de créer.

* Depuis quand connais-tu la marque Kesi’Art ? As-tu des produits préférés ?

J’ai découvert Kesi’Art il y a quelques mois, certainement sur Instagram. J’adore les drapeaux et fanions en toile à customiser et les encres en spray pour l’effet moucheté qu’on adore !

* Quelque chose en plus à partager avec nos lecteurs ?

Croyez en vous et testez. C’est sans risque :)

* Où peut-on te retrouver ?

BLOG :  http://lesgambettessauvages.com/

FACEBOOK : https://www.facebook.com/LesGambettesSauvages/

TWITTER : https://twitter.com/lesgambsauvages

INSTAGRAM : https://www.instagram.com/lesgambettessauvages/

PINTEREST : https://fr.pinterest.com/LesGambSauvages/

 

Merci Vanessa de t’être prêtée au jeu de nos questions !

RDV mercredi prochain pour découvrir sa réalisation !

► Cet article vous a plu ? On veut tout savoir dans les commentaires ou via nos réseaux sociaux !

Did you enjoy this article? Please, let us know in the comments or via our social networks.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *