À chaque coupon son patron !

Fais de la place dans tes placards, les tissus Kesi’Art débarquent bientôt dans tes merceries préférées ! Avouons-le, nous sommes toutes pareilles : dès qu’on voit un joli tissu, on l’achète car on a immédiatement repéré son potentiel pour coudre la petite blouse qu’il manque à notre dressing. Marie-Nicolas a la solution pour toi : le carnet couture pour définir et organiser tes projets !

Je vais être honnête avec vous : mon placard à tissus contient beaucoup trop de coupons par rapport au temps de couture dont je dispose… Les saisons passent plus vite que je le voudrais, alors les tissus s’entassent et malheureusement, ma petite voix intérieure qui me dit « non non tu as déjà un petit coupon qui t’attend » ne fait pas toujours le poids face à celle qui me dit « oui mais tu as vu, avec celui-ci tu pourrais faire le dernier patron que tu as acheté (alors que raisonnablement je n’avais pas non plus besoin de celui ci ^^) » Argh… On ne se refait pas !!!
Mais vient un beau jour où je prends le taureau par les cornes et que j’attaque mon placard coupon par coupon pour redéfinir un projet pour chacun. 

En fait, le plus long pour moi dans la couture, c’est le moment où l’on prépare son patron et que l’on taille son tissu. Du coup, j’aime faire des séances où je prépare toutes mes futures cousettes.

D’abord, je mesure chaque coupon de tissu. J’en coupe un petit bout et je l’agrafe dans mon carnet. Je cherche ensuite le patron qui pourrait tenir dans cette quantité de tissu et je fais le croquis à côté.

Ces séances de préparation peuvent être très longues. Elles m’occupent plusieurs jours. Car souvent, j’en profite pour tester un nouveau patron.
Il me faut donc le décalquer si c’est un patron venant d’un magazine ou d’un patron pochette où les pièces sont superposées. Pour me faciliter la tache, j’utilise une bâche de chantier. Elle a l’avantage d’être transparente et du coup, je repère facilement les lignes à suivre. Car parfois, ça peut être un véritable casse-tête !! Un simple stylo à bille suffit pour tracer le patron. Je découpe ensuite les différentes pièces. Je décalque uniquement la taille dont j’ai besoin en faisant directement les ajustements nécessaires si je suis entre 2 tailles.
Le rangement du patron est ensuite très facile car la bâche n’est pas épaisse.

Si c’est un patron au format pdf, après avoir imprimé les morceaux à la bonne échelle, je m’attelle à faire du puzzle pour reconstituer la planche du patron. Je découpe ensuite directement la taille qui m’intéresse (ou les tailles si je suis entre 2).

Pour les patrons pochettes dont les pièces ne se chevauchent pas, je découpe les pièces du patron dans la plus grande taille proposée. Oui oui, je ne décalque pas : quel gain de temps !! L’astuce consiste ensuite à plier le patron sur la ligne de la taille que je souhaite.
Et pour les parties arrondies, je fais des petites encoches régulières puis je plie !
Une fois ce fastidieux travail fait, je peux enfin voir si mon patron va tenir dans mon morceau de tissu :)

La séance de Tetris peut commencer ! Je place les différentes pièces sur mon tissu en regardant bien les indications du patron pour savoir combien de pièces il faut, les marges de couture inclues ou non-inclues, etc… Et si je vois qu’il me reste du tissu, j’essaie de voir quel petit projet pourrait tenir dans mon reste.
C’est ainsi que je taille des habits pour ma fille en complément ou pour sa poupée voire même sa barbie :)

Je prévois aussi des restes pour me faire du biais maison assorti à ma cousette.
J’essaie de limiter les chutes au maximum !!

J’épingle tout et je découpe enfin, en marquant les repères de couture au fur et à mesure soit à la craie soit au crayon FriXion.

C’est ainsi que je me retrouve avec un bon petit tas de choses à coudre ! Mais après cette « petite corvée », ça n’est que du bonheur qui s’en suit !
Je prends les projets les uns à la suite des autres. L’avantage, c’est que je couds par exemple tous les tissus bleus à la suite pour ne pas avoir les fils de ma surjetteuse à changer… Et que dès que j’ai 5 min, je me mets direct à ma couture ! Mon petit panier à projets se tient à côté de mes machines et la hauteur diminue au fur et à mesure !
Jusqu’à la prochaine fièvre acheteuse où il se remplira de nouveau :)

En attendant, c’est la garde robe qui s’étoffe avec de jolies créations homemade qu’on est si fière de porter !

Bonne couture !

► Matériel utilisé : 

Tissus Kesi’Art Fabrics : Viscose, batiste de coton et canvas certifiés GOTS et Oeko-Tex®

Carnet A5 « Chaque note » Réf : NBA5-02

 

► Cet article vous a plu ? On veut tout savoir dans les commentaires ou via nos réseaux sociaux !

Did you enjoy this article? Please, let us know in the comments or via our social networks.

4 replies on “ À chaque coupon son patron ! ”
  1. Tu es super organisée, dis donc… J’aime bien ton idée de carnet avec le croquis du projet et l’échantillon de tissu à côté. Je crois que je vais copier. Merci pour tes astuces

  2. Merci pour votre commentaire Fiora ! Revenez nous dire dans quelques temps si cette organisation vous convient ! :)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.